Existing Member?

A CHILE ..... Current destination: Chili for 6 months, let's see what happen //// Dernière destination en date le Chile. On verra ce qui se passe....

Maketu Le retour //// Maketu Return

NEW ZEALAND | Thursday, 13 August 2009 | Views [966]

Le moment de vérité est là.

Il est très difficile de trouver du boulot.

Maintenant un mois que je suis partie de la capitale du pays.

Au journal du soir et du midi, dans les journaux, à la radio ; le message est clair C’EST LA CRISE ! On privilégie l’emploi des locaux.

Il ne reste aux étrangers diplômés ou non que les emplois dans les champs ou au charbon pour reprendre une expression française.

Cela a vite fait de me taper sur le système !

Je persévère….

Fuir la grande ville lieu de tentation des plus diverses. Les plaisirs de bars et cafés multiples la vie nocturne. Les amendes de stationnement. La concurrence à l’embauche.

A cause de sa position géographique, Wellington est une ville où il fait plutôt froid.

Windy Wellye est d’ailleurs le nom qu’on lui donne pour illustré le problème.

Le pruning de kiwi est devenu ma principale activité professionnelle.

C’est une activité en plein air qui consiste à couper et réorganiser les branches des arbres à kiwi durant la saison hivernale.

Cela demande un certain savoir-faire. 

Mon ami Léo coupe et moi je réorganise. On travaille en équipe.

Cela va plus vite et quand on se débrouille bien on arrive à se faire quelques ronds.

Notre seul ennemi ; la pluie.

Quand il pleut il est très dure de travailler cela devient pénible parfois notre employeur nous renvoie chez nous!

Surtout avec les 3 cours que je devais donner dans l’enceinte du Lycée de Te Puke qui ont été annulés  à la dernière minute à cause de LA CRISE encore une fois !!!!

Mes nerfs étant passés, je me suis attelée à élargir mes horizons professionnelles … 

Pendant cette période de semi activité, j’ai eu la chance d’être logée a titre gratuit dans une grande maison appartenant à une société d’exploitation de kiwi dans laquelle travaille Anthony et Pier, un jeune allemand avec qui j’ai passé un peu de temps sur Wellington.

Ces 5 semaines de squat si je puis dire m’ont été très profitablement financièrement.

Mes locataires étant Anthony, un sud africain très africain et Joy une Kiwi- Maori de l’ile du Sud.

Le courant est très vite passé entre nous.

Discussion et repas de roi au coin du feu, balade dans les montagnes, pêche aux moules sur la plage privé de Maketu, cueillette de citrons et d’avocats pour se nourrir et enfin surf furent notre principale activité.


Te Puke, Maketu Return

The moment of truth is here.
It is very difficult to find a job.
A month now that I am away from the capital city.
In the evening news on the newspapers, on the radio the message is clear CREDIT CRUNCH!

For foreigners or non-graduates people the only thing jobs left are in the agriculture.
This is quick to hit me the system!
However I persist in trying to find something ...

Escaping the big city place of all the temptation bars, cafes nightlife. Parking tickets , competition in the work place.  
Because of its geographical position, Wellington is a city where it is rather cold.
Windy Welly is the name that was given to illustrate that matter. 

The kiwi pruning became my main occupation.
This is an outdoor activity which is to reorganize and cut the trees to kiwi fruit during the winter season.
It requires a certain know-how.
My friend Leo cut and I do reorganise. It's a teamwork.
It goes faster and when you are doing well you come to get a few rounds.
Our only enemy is rain.
When it rains it is very hard to work it becomes difficult and sometimes our boss sends us back home! 

With the three courses that I was made to teach cancelled, I had no choice but to get any job to keep my expenses going.
I started to broaden my professional horizons ... 

During this period of semi unemployement, I was fortunate to be accomodate for free in a large house belonging to a company operating in the kiwi industry and Peer, a young German with whom I spent a short time in Wellington.
These 5 weeks of squatting if I can say so, were very handy financially.
My housemates were Anthony, a South African dude, Joy a Kiwi-Maori of the South Island and Leo from Chile.
We had a quality time together.
Discussion and King meal by the fire, walks in the mountains, fishing for mussels on the private beach of Maketu, picking lemons and avocados for food and surfing were our main activity.

Add your comments

(If you have a travel question, get your Answers here)

In order to avoid spam on these blogs, please enter the code you see in the image. Comments identified as spam will be deleted.


About dkky


Follow Me

Where I've been

Photo Galleries

Highlights

My trip journals


See all my tags 


 

 

Travel Answers about New Zealand

Do you have a travel question? Ask other World Nomads.