Existing Member?

Alexx et Geneviève sur la trotte

ahhhhh...la Grèce

GREECE | Saturday, 3 July 2010 | Views [341] | Comments [3]

Moi, je ne m’attendais pas à vivre un choc culturel en arrivant en Europe. Ça a commencé lorsque nous attendions à l’aéroport de Heathrow, à Londres. J’ai réalisé que la majorité des gens étaient de couleur blanche. Même commander un sandwich était une ‘expérience’; pain brun, mayonnaise, laitue, tomate…un vrai sandwich tel que je les aime. Et puis, le plus bizarre c’était de faire partie de la majorité; pendant 4 mois j’étais celle qui était différente, celle que les gens fixaient. Je ne peux pas vous expliquer plus, c’était un bien étrange sentiment. En tout cas,  c’est signe que je me suis bien adaptée en Asie. Et je n’étais pas au bout de mes chocs culturels. En Asie, j’étais parfois mal à l’aise de porter des camisoles. Les jeunes filles se baignent tout habillées pour éviter de se découvrir. En Grèce; plus on en montre mieux c’est. J’étais choquée de voir des décolletés plongeants partout, des filles portant simplement un haut de bikini ou des hommes se promenant torse nue. Serais-je devenue prude? En tout cas, même après 3 semaines je suis encore bouche bée de voir autant de peau!

Après près de 48heures de voyagement, d’avion et de traversier manqué nous avons atteint notre première destination grecque : île de Rodos dans les Dodecanese. Nous étions épuisés, mais tellement heureux d’avoir quelqu’un qui nous attendait à l’aéroport. Stella, une amie du secondaire d’Alexx habite sur cette charmante île. Elle était enthousiaste lorsqu’Alexx l’a contacté. Elle nous a littéralement prise en charge! Hôtel, traversier, tour des endroits touristiques, dîner de famille ; tout était organisé pour nous. Gros changement par rapport aux mois précédents. Mais, je l’avoue quel bonheur de ne pas avoir à trop penser!

Partager des moments avec des gens de la place est toujours aussi enrichissant. Quelle chance nous avons eu d’être reçus de la sorte. Stella, son mari, Theofilos et leurs 2 enfants, Angiliki et Manolis, ont su rendre notre séjour sur Rodos inoubliable.

Après avoir quitté Stella et sa famille, nous avons rejoint notre amie, Cait en Crête. Voyager n’a pas de prix, mais voyager avec des gens qu’on aime ajoute un petit je ne sais quoi! De plus, après 7 mois sur la route, ça fait du bien de faire un bout de chemin avec quelqu’un qui est excitée et enthousiaste. Ça été un charme de voyager avec Cait; même budget, même rythme et même envie de déconner. Encore une fois, pleins de souvenirs inoubliables!

Ah…La Grèce!!! Le fromage féta, l’huile d’olive et les olives, le raki, le vincanto, le pain, la plage…comment résister! Ajouté à cela des sites historiques d’une richesse inestimable, témoins des exploits d’un peuple qui pourrait nous en apprendre, encore aujourd’hui. Les attraits touristiques de la Grèce ont été construits avant Jésus-Christ! Je n’arrive tout simplement à me rentrer ça dans la tête. Je n’irais pas dans le détail de tout ce que nous avons visité, puisqu’il y en a beaucoup. Je vais mettre les photos clés de notre séjour avec le plus d’informations possibles.

Outre les sites touristiques; la Grèce vous laisse rarement le temps de vous ressaisir entre deux paysages époustouflants. Santorini, île des cyclades, est possiblement l’un des plus merveilleux endroits du monde. Touristique au possible, mais impossible de résister au charme de cette île au paysage unique. Si vous vous cherchez une destination pour un séjour romantique; je vous conseille Santorini!

Nous nous sommes aussi bien amusés à apprendre quelques mots et échanger avec les gens. Nous avons rencontrés des gens vraiment charmants dans les restaurants et les hôtels. Un Grec aura toujours une boutade près pour vous. Curieusement, je ne peux pas en dire autant des employés dans les magasins ou les préposés pour le traversier, les autobus, le train, etc. On a aussi appris qu’en Grèce une file d’attente ne veut rien dire. S’il y a de l’espace pour passer, un Grec passera pour se rapprocher du début de la file. Pauvre gentil canadien que nous sommes, nous nous sommes faits dépassé, poussé, donné du coude et même fait rouler une valise sur le pied. Et surtout pas de : je suis désolée!!! Les jeunes comme les vieux agissent ainsi. Nous l’avons prit comme une expérience culturelle et avons aussi donné du coude. Il paraît que les Grecs voient les règlements comme un défi…ça vous donne une petite idée de comment ça se passe.

Point de vue climat économique, les gens nous ont dit que les taxes sont à la hausse partout et pour tout. En résumé; le coût de la vie augmente et les salaires baissent! La saison touristique est beaucoup plus lente que les autres années. On comprend aussi la frustration vis-à-vis du gouvernement. Les Grecs ont été volé pas le gouvernement précédent, ils le savent, mais ce gouvernement est protégé par l’immunité diplomatique. Et maintenant, le peuple paie cher. Aucune garantie que cela ne se reproduira pas; aucune loi n’a changé. La situation n’est pas tel que décrit dans les médias. À part, une rumeur de grève, nous n’avons pas été affectés par la situation économique ou politique. Pas besoin de vous dire que les gens qui dépendent du tourisme trouvent les grèves absolument ridicules et sont bien fâché de la façon dont les médias ont dépeint la situation. Tout cela n’empêchera pas les Grecs de profité de leur Frappé sur les nombreuses terrasses!

Nous avons passé les derniers jours à Athène. La ville ne vaut pas nécessairement le détour, mais l’Acropolis et tous les autres sites touristiques ont tout pour éblouir. Nous nous sommes payé la traite et avons assisté à un concert de musique classique à l’auditorium romain situé sous l’Acropolis. MAGIQUE! L’acoustique est incroyable : même pas besoin de système de son! De mon siège, je vous jure, j’ai entendu un musicien tourner une page sur son lutrin…malade! En tournant la tête, je pouvais apercevoir le Parthénon. Fallait que je me pince tellement j’avais de la misère à croire ce que je voyais de mes propres yeux!

Demain, je m’envole vers Barcelone, seule! Alexx, qui a déjà visité cette ville, fera un saut en Croatie avant de venir me rejoindre dans le sud de l’Espagne. Un peu stressant de partir seule. Je me suis habituée à voyager avec Alexx. On travaille en équipe et on a notre système, nous sommes devenu confortable. Voilà qu’il faut revoir tout ça et ne dépendre que de moi. Je sais que ça ira, mais ça me donne quelques vertiges. Bon défi pour nous deux, être trop dépendant l’un de l’autre n’est pas nécessairement l’idéal non plus! Et puis, ce n’est que pour 10 jours.

Je vous tiendrais au courant de mes aventures espagnols. Profitez de la vie! À bientôt!

 

Comments

1

Bonne fête ma pitoune et sois prudente sans ton compagnon donne-moi de tes nouvelles le plus tot possible bye bye et gros bisou il reste 14 dodos

  Cécile et Raynald Jul 3, 2010 11:31 PM

2

Bonne fête ma pitoune, contente d'avoir de tes nouvelles. Vas-tu en profiter pour faire du top less à Barcolona... Je peux pas croire que ça fait déjà 7 mois que vous êtes en voyage, ça passe tellement vite.
J'ai hâte de vous revoir.
À bientôt
Marie-Eve xx

  Marie-Eve Mondou Jul 4, 2010 12:54 PM

3

Ça fait du bien de vous revoir la binette un peu! Avec un tout autre décor cette fois. Vous avez l'air d'avoir aimé votre séjour en Grèce/Crête, chouette! Bonne chance pour les 10 jours seule en Espagne Genebi, tu es capable! Je peux imaginer le défi, après 7 mois en compagnie de ton amoureux...
Viva Espana!!!
On te fait la bise.
xxx

  Michelle Perreault Jul 8, 2010 12:43 PM

Add your comments

(If you have a travel question, get your Answers here)

In order to avoid spam on these blogs, please enter the code you see in the image. Comments identified as spam will be deleted.


 

 

Travel Answers about Greece

Do you have a travel question? Ask other World Nomads.