Existing Member?

Alexx et Geneviève sur la trotte

Voyager à 2 c'est 2 fois mieux!

SPAIN | Tuesday, 24 August 2010 | Views [497] | Comments [2]

Nous avions voyagé en couple, à quatre, puis à trois et maintenant...seule. Quel stress : seule dans un nouveau pays, et mon espagnol qui était si loin. J'avais pris soin de prendre toutes les informations possibles pour me rendre de l'aéroport à mon hôtel. Je remercie ici Google map. Grâce à cet outils on peut voir exactement où l'on s'en va; c'est génial. Quoiqu'un peu dérangeant quand même. Bref, ça m'a aidé à me préparer et à diminuer mon stress. Merci aussi à mon chéri qui est compréhensif dans mes moments de panique.

Mais qu'est-ce que j'avais à me stresser? Barcelone attire des millions de touristes chaque année.. Les transports en commun sont bien huilés et ces pauvres touristes trouveront toujours une âme charitable pour leur indiquer le chemin à suivre. C'est l'Europe après tout.

Et l'espagnol? Le cerveau est un organe fascinant. Moi qui n'avait pas parlé depuis des années, me voici à poser mes questions, demander plus de détails et écouter les réponses et COMPRENDRE. Wow!Tout ce temps-là mes leçons d'espagnol étaient restées dans un coin de ma mémoire et n'attendaient que le ok pour ressortir. Je vous jure, je parlais et en même temps je me disais : mais je connais tout ces mots-là moi? Pas besoin de vous dire que ma confiance à montée d'un cran.

Hhaaa Barcelone...ville magique, fascinante grouillante...qui nous laisse parfois perplexe. J'avais lu dans mon guide que Barcelone n'avait pas grand chose à voir avec le reste de l'Espagne. La langue officielle est le Catalan, l'architecte Gaudi a laissé des édifices qui ne ressemblent à aucun style que je connaisse. Barcelone surprend. Et quelle ne fut pas ma surprise de voir une affiche sur un balcon déclarant : 'Tourism = cancer, tourists you are killing Barcelona'. Ouais, ça frappe.

Faut dire que beaucoup de jeunes touristes vont à Barcelone avec pour seul but de faire le party. Pour le tourisme respectueux de la culture, on repassera. Et comme il y a de l'argent à faire, les bars et boîtes de nuit poussent comme des champignons, parfois clandestinement. La ville peine à faire respecter les règlements. Les rues du centre-ville doivent être lessivées chaque matin pour effacer les traces de ces fêtards. Les propriétaires de logement préfèrent louer à la semaine parce que ça rapporte plus. Difficile donc pour les habitants de se payer un appartement potable au centre-ville. Et ceux qui le peuvent doivent composer avec les fêtard hystériques. Oui, parfois, le tourisme = cancer.

Je ne crois pas avoir tué Barcelone, mais je ne suis pas tombée follement amoureuse comme on me l'avait prédit. Trop de touristes. Mon meilleur moment, je l'ai passé avec Yohanna. Elle est Allemande et a habité 5 ans à Barcelone. Elle m'a amenée dans son ancien quartier ou elle avait des courses à faire. Et pour dîner : son bar à tapas préféré. Quoi de mieux pour découvrir un peu plus de cette Espagne qui fait tant rêver?

Une visite que j'ai particulièrement aimé est la chapelle de la Sagrada Familia. Il faut véritablement le voir pour le croire. La construction a commencé en 1881 et sera terminé en...2020!!! Cette chapelle est donc dédié à Saint-Joseph, la Vierge Marie et Jésus. Grâce aux gravures, sculptures et autres pièces artistiques, j'ai pu réviser l'histoire de Jésus de la Nativité à la Passion! Qu'aujourd'hui encore la construction se poursuive en suivant les plans créés par Gaudi me fascine. Il s'agit, je crois, d'un défi que certains architectes passionnés ont décidé de relever. Les coûts de construction doivent être astronomiques. La première messe sera grandiose. L'espace prévu pour le chœur est immense. Grandiose est le seul mot qui me vient à l'esprit. Si vous y allez je vous conseille de vous y rendre très tôt pour éviter les foules (et la file d'attente) et de prendre l'audioguide pour mieux apprécier la grandeur de ce chantier.

Autre moment fort de mon séjour en Espagne : les matchs de football de la Coupe du monde. Imaginez : un Espagnol visite le Québec pendant la finale de la coupe Stanley et le Canadien gagne. Et bien, c'est ce que j'ai vécu en Espagne. Alexx est un fan de Barça, l'équipe de Barcelone. Lors des compétitions nationales, Alexx encourage l'Espagne. Je me suis laissée gagner et je suis devenue accro. Les matchs avaient commencés lorsque nous étions en Grèce et j'étais en Espagne pour les 2 derniers matchs. Je me suis laissée prendre au jeu et j'étais franchement aussi stressée et émotive que quand je regarde un match des Canadiens.

Lors de la finale, je me suis assise à un café dans la ville de Valence qui comptait environ 5 tables à l'extérieur avec 2 ÉNORMES écrans de t.v. Bien vite, les 5 tables furent remplies. Pas grave, on sort d'autres tables et on les mets sur le trottoir de l'autre côté de la rue. C'est la finale, après tout. Je n'oublierais pas la serveuse qui s'installait à 1 pouces de l'écran et parlait aux joueurs. En plus de gérer les clients du resto, il fallait qu'elle gère les joueurs : grosse soirée!. Elle s'enfuyait dans la cuisine quand ça devenait trop stressant. Et lors du premier but, le propriétaire du resto où j'étais est sortie en courant pour sauter dans les bras du propriétaire du resto voisin. Et à la fin du match : les cris, les chants, la danse et le champagne...jusqu'au lendemain matin quand je me suis rendue pour prendre mon train! Là, mon amoureux me manquait; lui qui m'a initié et qui supporte l'Espagne depuis toujours; pourquoi donc était-il en Croatie!? L'Espagne ;championne du monde pour la première fois de son histoire et j'étais là.

Tout d'abord Barcelone, puis Valence et ensuite Alicante. Alicante est une petite ville intéressante pour 2 choses : la vieille ville avec son château et la plage. Moi, j'ai surtout appréciée parce que l'auberge de jeunesse était géniale et le personnel super sympathique. Et aussi pour Darya, co-chambreuse de la Biélorussie. Avec elle, j'ai profité des bon tapas et on a discuté pendant des heures. Voyager seule m'a forcée à aller vers les autres et ainsi faire de formidables rencontres.

Ensuite, Murcia, petite ville de province dans les terres. On dit qu'il fait chaud en Espagne...c'était torride à Murcìa. La siesta prend tout son sens parce qu'être au soleil entre 1h et 5h, c'est de la torture. À 8h le soir il fait encore plus de 35 degré. La ville m'a charmée parce que c'était plus petit que Barcelone ou Valence, mais tout aussi riche d'histoire et d'architecture...et puis la plupart des visites étaient gratuites. Encore là, je garderai un souvenir plus fort de l'auberge et des gens que de la ville. J'avais véritablement l'impression d'être en visite chez des amis. Véronica, la propriétaire, était chaleureuse. Quand on voyage seule ça fait tellement du bien. Je devais y passer une nuit, j'y suis restée 3 nuits! J'ai rencontré Vickie,une Australienne, angoissée à l'idée de voyager seule. On a ensemble découvert les bienfaits de la siesta! J'ai aussi rencontré Lorène et Maurine, une Française et une Belge qui habite à Murcìa. Avec elles, j'ai découvert d'autres tapas...et le charme des Espagnols. Les 2 serveurs ont bien tentés de nous charmer et de nous amener prendre une bière après leur travail. Malheureusement, on ne cmoprenait rien de ce qu'ils nous disaient. Conseil aux gars : si vous essayer de flirter une fille qui ne parle pas votre langue : ARTICULEZ et parlez LENTEMENT! Évidemment, on n'a pas été, cela aurait été plutôt embarrassant. Mais on a rit une bon coup. Maurine et Lorène sont désespérées puisqu'elles se retrouvent souvent dans cette situation. Courage les filles! Moi, je ne me suis pas cassée la tête; le mien je l'ai choisi Canadien.

Mon Canadien était en Croatie et il me manquait. Visiter à 2 c'est mieux. Seule, la motivation me manquait. Heureusement, j'ai rencontré des gens super. Et voyager seule m'a donné beaucoup de confiance, m'a forcée à aller vers les autres et m'a fait pratiquer beaucoup mon espagnol. Sur le coupe, je me disais que je ne le referais pas, mais en vérité, je ne m'empêcherais jamais de voyager sous prétexte qu'il n'y a personne pour m'accompagner. C'est juste que voyager à 2 c'est 2 fois mieux!

 

Comments

1

C'est cool de lire les faits, les endroits et la descriptions des villes, mais encore plus de lire les "feelings" que tu avais en situation de voyage en solitaire, la langue et rencontrer des nouvelles personnes. Nice!!!!!!

J'ai hâte de lire ton aventure chez les Grands Agathois du Grand Nord du Qc. Ont ils l'électricité??? Fait-il si froid qu'on le dit??? Le monsieur pis la madame qui te recoivent là-bas, sont ils gentils ??? J'ai entendu dire qu'il passait sa tondeuse avec son capuchon de poil à tous les jours jusqu'à ce qu'il neige... dans 2 ou 3 jours!!!!!!
Brrrrrrr... y doit faire frette???????

  Nico Aug 25, 2010 10:09 AM

2

Aille je pense que Nico y rit un ti peu du monsieur et de la madame dont il est le beau-fils HI! HI!
mais moi aussi j'ai aimer ta description des lieux mais aussi comment tu le vivait à ce moment là
bisou bisou

  Cécile Aug 25, 2010 9:34 PM

Add your comments

(If you have a travel question, get your Answers here)

In order to avoid spam on these blogs, please enter the code you see in the image. Comments identified as spam will be deleted.


 

 

Travel Answers about Spain

Do you have a travel question? Ask other World Nomads.